cadre   - Nous sommes le Mercredi 19 Septembre 2018 et il est 16:49
 
"Aider les familles et amis de malades psychiques"
UNION NATIONALE DE FAMILLES ET AMIS DE PERSONNES MALADES ET/OU HANDICAPEES PSYCHIQUES
UNAFAM
- UNAFAM - Délégation CHARENTE 16 - POITOU-CHARENTES -
-Association reconnue d'utilité publique-
   
bloc_h_g Menu général bloc_h_d
  Retour à l'accueil
  Urgence:joindre qui?
  Laisser un message
  Qui sommes nous ?
  Des témoignages
  Notre région
  Les sites UNAFAM
  Liens utiles
  Espace GEM ou Club
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les dernières actualités bloc_h_d
  Les actualités du 16
  permanences du premier semestre 2018
  les nationales...
avis de décès - jacques dreyer-dufer unafam11
  Les départementales
thème des prochains gif (groupe d'informations des familles)
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les utilitaires du site bloc_h_d
  Mises à jour du site

  Moteur de recherche
  Le plan du site
  Les pages préférées
  Les pages sonorisées
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Accès réservé bloc_h_d



bloc_h_g bloc_h_d

QUELQUES ACTUALITES NATIONALES CONCERNANT LES MALADIES PSYCHIQUES

visibles sur les sites des délégations UNAFAM 02 - 11 - 16 - 17 - 19 - 21 - 23 - 30 - 34 - 39 - 41 - 48 - 58 - 66 - 71 - 80 - 84 - 87 - 89 - 972

Franco Basaglia    Thomas More   Delacroix   Machiavel      Pinel visitant les aliénés   Le Politique de Platon   Lucien Bonnafé le désaliéniste   l'Assemblée Nationale        

Les chiffres sur la prison in nouvelobs.com 21 novembre 2007

Voici quelques chiffres sur l'enfermement en France à l'occasion des journées nationales prison lancées lundi jusqu'au 25 novembre
Le nombre de détenus en France s'élevait au 1er novembre à 61.763 personnes, soit une hausse de 1,1 % par rapport au mois précédent (61.063), selon l'Administration pénitentiaire (AP).Il y a 30 ans, environ 30.000 personnes étaient détenues.
Le nombre de prévenus, c'est-à-dire les personnes en attente de jugement, était de 17.348 au 1er novembre (28,1% de la population pénale, contre une moyenne européenne de 20%), et celui des condamnés de 44.415.
Plus de 710 mineurs étaient détenus à la même date, représentant 1,2% de la population pénale.

Les personnes détenues sont majoritairement des hommes (environ 96%), jeunes (71% ont moins de 40 ans) et pauvres (environ 60% en dessous du seuil de pauvreté). Plus de 19% sont étrangers.
Plus de 50% des personnes écrouées sont sans diplôme, 76% ne passent pas le stade du CAP et 15,2% sont en situation d'illettrisme grave.
Sur l'ensemble des hommes détenus dans l'hexagone, 21% souffriraient de troubles psychotiques, dont 7,3% de schizophrénie et 7,3% de paranoïa et psychoses hallucinatoires chroniques (40% de dépression, 33% d'anxiété généralisée, 20% de névrose traumatiques, 17% d'agoraphobie - étude du ministère de la santé, 2002).
On peut être incarcéré à partir de 13 ans pour un crime et à partir de 16 ans pour un délit. Plus de 3% des détenus ont plus de 60 ans.
La taille moyenne d'une cellule individuelle est de 9m2. Dans les maisons d'arrêt on relève des taux d'occupation moyen de 130%, c'est-à-dire qu'un détenu doit partager sa cellule avec une ou deux personnes. Pour 100 personnes détenues, il y a un peu moins de deux travailleurs sociaux (conseillers d'insertion et probation) et 40 surveillants



SUITE DE L'INFORMATION

Imprimer cette news



bloc_b_g bloc_b_d
 
Copyright © 2005-2015 Site - UNAFAM - Délégation CHARENTE 16 - Région POITOU-CHARENTES
Groupe de sites conçu et développé par Jacques DREYER-DUFER bénévole UNAFAM        Voir les autres sites du groupe        Mentions légales