cadre   - Nous sommes le Mercredi 21 Novembre 2018 et il est 11:13
 
"Aider les familles et amis de malades psychiques"
UNION NATIONALE DE FAMILLES ET AMIS DE PERSONNES MALADES ET/OU HANDICAPEES PSYCHIQUES
UNAFAM
- UNAFAM - Délégation CHARENTE 16 - POITOU-CHARENTES -
-Association reconnue d'utilité publique-
   
bloc_h_g Menu général bloc_h_d
  Retour à l'accueil
  Urgence:joindre qui?
  Laisser un message
  Qui sommes nous ?
  Des témoignages
  Notre région
  Les sites UNAFAM
  Liens utiles
  Espace GEM ou Club
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les dernières actualités bloc_h_d
  Les actualités du 16
  permanences du premier semestre 2018
  les nationales...
avis de décès - jacques dreyer-dufer unafam11
  Les départementales
lettre nouvelle aquitaine n° 8
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les utilitaires du site bloc_h_d
  Mises à jour du site

  Moteur de recherche
  Le plan du site
  Les pages préférées
  Les pages sonorisées
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Accès réservé bloc_h_d



bloc_h_g bloc_h_d

QUELQUES ACTUALITES NATIONALES CONCERNANT LES MALADIES PSYCHIQUES

visibles sur les sites des délégations UNAFAM 02 - 11 - 16 - 17 - 19 - 21 - 23 - 30 - 34 - 39 - 41 - 48 - 58 - 66 - 71 - 80 - 84 - 87 - 89 - 972

Franco Basaglia    Thomas More   Delacroix   Machiavel      Pinel visitant les aliénés   Le Politique de Platon   Lucien Bonnafé le désaliéniste   l'Assemblée Nationale        

Ethique: Payer certains schizophrènes pour qu'ils prennent leur médication ? 8 janvier 2007

in The Guardian

Un groupe de psychiatres britanniques a suggéré cette semaine que certains patients schizophrènes pourraient être payés pour prendre leur médication régulièrement afin d'aider à stabiliser leur condition, réduire les chances de problèmes avec la police et le voisinage et les garder à l'extérieur de l'hôpital.

Cette suggestion est controversée parmi les psychiatres mais une étude publiée dans le journal du Royal College of Psychiatrists suggère que des paiements pourraient inciter à prendre la médication de façon efficace et acceptable pour les patients.


SUITE DE L'INFORMATION

Le psychiatre Dirk Claassen et des collègues ont questionné des équipes de santé mentale à travers le pays sur leur attitude sur cette question et ont offert des paiements à 5 patients psychiatriques ayant une histoire d'échec à prendre leur médication régulièrement.

Quatre des 5 patients approchés ont accepté des paiements de £5 à £15 pour des injections de médication antipsychotique à effet prolongé.

Ces quatre patients ont eu moins de problèmes avec le voisinage et la police qu'auparavant. Trois n'ont pas eu d'admission à l'hôpital.

Cependant, la plupart des équipes de professionnels en santé mentale consultées n'étaient pas en faveur de paiements. La plupart considéraient que l'idée n'était pas éthique. Plusieurs craignaient que les patients soient forcés et pensaient que les paiements pourraient nuire à la relation avec les patients. Certains mentionnaient les risques de corruption et de manipulation.

On estime qu'entre 20% et 50% des adultes traités dans les services psychiatriques ne prennent pas leur médication.

Des recherches antérieures ont montré que des incitatifs monétaires peuvent aider certains patients traités pour la tuberculose, des problèmes dentaires et la perte de poids de même que des gens participant à des programmes d'abstinence de la cocaïne à suivre leur traitement.

Sources: The Guardian/BBC News
Publié le 05 janvier 2007






 

Imprimer cette news



bloc_b_g bloc_b_d
 
Copyright © 2005-2015 Site - UNAFAM - Délégation CHARENTE 16 - Région POITOU-CHARENTES
Groupe de sites conçu et développé par Jacques DREYER-DUFER bénévole UNAFAM        Voir les autres sites du groupe        Mentions légales